Du Canada aux États-Unis avec Aurélien Bouche Pillon

10 février 2016 | Amérique du Nord

Salut Aurélien, cette semaine la team 360° Surf fait la tournée des spots de conditions extrêmes et comme on sait que l’eau glacée ne te fait pas peur, on aimerait bien que tu en parles à nos internautes… Prêt ? Go…

360° Surf : On a vu que tu aimais surfer dans les eaux froides, pourquoi ?

Aurélien Bouche Pillon : Oui en effet, c’est une vraie passion et c’est un style de vie. Je suis attiré par la solitude et le calme, c’est un défi qui me plait et la récompense est inexplicable.

Quel est ton spot de prédilection ? Quels sont les spots que tu aimes rider ?

Mon spot de prédilection est sur le Lac Erie au Canada mais j’aime bien entendu tous les Grands Lacs y compris la côte atlantique des États-Unis au nord-est qui est une très belle région où il y fait très froid l’hiver. J’aime énormément l’État de Rhodes Island dans lequel je suis actuellement. C’est très rocheux, ça me fait penser à la France avec pas beaucoup de monde à l’eau. C’est vraiment magnifique. Les Grands Lacs sont vraiment pour moi des lieux de prédilection, c’est sauvage, il y fait très froid et il y a très peu de monde. Quand tu rencontres quelqu’un c’est souvent quelqu’un de sympathique.

En ce moment quelles sont les conditions de surf ?

En ce moment même il fait relativement chaud pour la saison car El Nino, sur la côte ouest, nous apporte des climats beaucoup plus doux que la normale avec un peu moins de neige, glace et de vent que d'habitude mais toujours beaucoup de vagues. On a quand même de la glace dans l’eau. Je dis qu'il faut "chaud" mais tout est relatif, il fait tout de même entre 0 °C et -5 °C et les températures peuvent descendre jusqu’à -10 °C. Ce mois de février s’annonce brutal.

Peux-tu nous raconter un peu comment ça se passe au line-up ? L’ambiance ? …

Au line-up, je suis généralement tout seul ce qui est assez marrant. Je surfe des vagues sur les lacs autour de chez moi, que ce soit au Canada ou aux États-Unis. Depuis 10 ans je suis tout seul. C’est ce qui me plait dans le surf sur les lacs, c’est cette solitude, cette harmonie avec la nature... Affronter les tempêtes. Les seules choses qui se mettent entre moi et ma passion c’est la glace, les courants, la neige…

Comment organises-tu tes surftrip dans les eaux froides ?

La météo est primordiale. Je l’observe 3-4 jours avant. Je me prépare mentalement et physiquement en faisant du sport, des étirements, avec beaucoup de sommeil, moins d’alcool et de café aussi. Avec mon ami photographe on se prépare mentalement, physiquement et on s'assure d'avoir du bon matériel pour être au bon endroit au bon moment.

Quel est ton équipement pour une expédition en eau froide ?

J’ai de la chance d’avoir un sponsor pour les combinaisons (Hyperflex) qui crée des combinaisons de 6.5 mm, des gants de 7 mm, des chaussons de 8 mm, un masque de ski, des cagoules et je mets de la vaseline sur mon visage car je surfe vraiment dans des conditions brutales. Il faut avoir de nombreuses combinaisons et être capable de se changer rapidement…

Quel est ton plus beau souvenir / frayeur ?

Surfer des vagues de plus de 2 m tout seul depuis 10 ans, de voir des aigles royaux voler à côté de moi, pouvoir observer des arcs-en-ciel et regarder des paysages magnifiques qui changent au fil des heures dans l’eau. Être en harmonie totale avec les éléments. Mon pire cauchemar c’est d’avoir une crampe lorsque je suis tout seul au milieu de l’eau et de la glace et de devoir revenir au bord.

Quel sera ton prochain trip ? Pourquoi ?

Très bonne question ! Je suis très attiré par l’Islande, l’Alaska, la Russie ou encore l’un des 5 grands lacs. J’en ai fait 3 il m’en reste donc 2 à expérimenter. J’ai vraiment envie d’aller surfer le lac supérieur aux États-Unis.

As-tu des bons plans à partager avec nous ?

Il faut venir surfer les Grands Lacs, c’est une expérience spirituelle comme aucune autre. Il y a une grande diversité, c’est une expérience à vivre.

En un mot comment résumerais-tu ton expérience ? Quel(s) conseil(s) donnerais-tu as un futur globetrotter ?

Magique, spirituelle, hors du commun, extrême, un paradis, une vie sans remords, je vis la vie que je veux. Mon conseil c’est d’être très prudent, de ne pas dépasser ses limites, observer, respecter la nature mais surtout de suivre ses rêves et de ne pas avoir peur de sortir des sentiers battus.

Un dernier mot ?

Merci d’avoir pensé à moi et puis vivez vos rêves. Le surf c’est partout où on veut, il ne faut pas se limiter, n’ayez pas peur d’enfiler votre combinaison et de tester d’autres spots. Le surf c’est comme la vie c’est une aventure et on est les seuls qui la contrôle.

Aloha depuis les grand lacs !

Crédits photos :
Lucas Murnaghan  Aurelien - surfing lac Erie Canada this winter 2015
Theophyl syslo
Christopher DI Dio - lac Ontario rochester NY

Suivez les aventures d'Aurélien sur Instagram.

Partager !

S'abonner

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les newsletters du blog 360° Surf. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.
RGPD(Nécessaire)

Catégories

Derniers articles

Retour haut de page
Ouvrir le chat
Besoin d'aide ?