Surfer la bonne vague pour partir en voyage

15 juin 2015 | Récits de voyage

Qui n’a jamais rêvé de prendre son sac sur le dos, sa planche sous le bras et partir en surftrip à l’autre bout du monde en solitaire ?

182d5-img_3309

Kuta Beach, Bali

Je me souviens encore de ce jour où placé devant ma carte du monde j’ai mis un point sur les spots où je voulais partir surfer. Imaginez-vous sur la Lune en train de vous demandez où vous allez construire votre future maison. Impensable ? Et bien c‘est à peu près ce que j’ai ressenti à ce moment.

Puis il y a ce fameux jour où tu as tes billets, et cette fois ça y est tu pars. Mais entre la première et la seconde étape il existe souvent de nombreux freins qui nous empêchent de faire le pas. Les attaches familiales, la peur de l’inconnu, les freins culturels et financiers sont tant de choses qui peuvent nous empêcher de partir.

Pourtant ce sont souvent des excuses, nous sommes souvent pris par la peur et par l’incertitude de ce qui nous attend. La vérité c’est qu’il n’est pas évident de partir vers l’inconnu. C’est un projet comme tout autre projet qui mérite d’avoir des objectifs, une préparation et surtout il faut s’assurer que ce n’est pas une simple « fuite » de notre quotidien.

f312b-img_2110

San Franscico bay

521f6-img_2116

Ocean side, SF, Californie

Pourtant si l’on trouve la bonne voie, si nous savons pourquoi partir et comment ; une expérience hors du commun nous attendra. Partir surfer en Australie, en Indonésie, en Afrique, en Nouvelle-Zélande, aux Fidji, en Amérique du sud et en Amérique latine c’est pourtant possible.

Pour réussir à partir je me souviens être allé voir un coach mental qui était en fait mon superviseur à l’époque. Son accompagnement m’avait permis de faire le pas, ce pas que je ne me sentais pas capable de faire.

Ce pas m’a amené sur les vagues tubulaires d’Indonésie, les vagues vierges de Nouvelle-Zélande, les grosses vagues du Chili et bien d’autres encore.

Partir en surf-trip plus ou moins longtemps est une expérience unique que je souhaite à tous les surfeurs.

a8d36-img_2575

Spot de surf de Piha, Nouvelle Zélande

C’est une expérience assez incroyable. Tu es là ; tu pars, tu arrives avec ta planche dans un endroit inconnu tu apprends à écouter les autres, observer les vagues rester humble et respectueux. Tu es pris par l’envie de crier merci au monde, aux locaux, et en même temps de garder ce sentiment incroyable au fond de toi pour toujours.

Tu as tout prévu, et tu es là, devant des vagues parfaites. Alors tu wax ta planche tu fonces à l’eau, effectues quelques canards et puis te voilà en train de rider la vague de ta vie. Elle reste exceptionnelle car tu es allé la chercher cette vague, parce que plus que du surf c’est une réussite une performance qui t’apportes beaucoup de bien-être.

be9f3-img_3142

Anse vata, Nouvelle Calédonie

e20c6-wp_20131227_008

Uluwatu, Bali

Mais passer du rêve à la réalité c’est là où tout se joue, et la différence se fait dans la tête.

Mentalement c’est très fort mais aussi très dur de partir. Préparer un surf-trip ça s’apprend assez vite mais faire le pas de partir est bien souvent une toute autre chose.

Il faut se fixer des objectifs, gérer ses pensées et ses émotions qu’un voyage englobe. Alors lorsqu’il s’agit d’un tour du monde par exemple le passage de la vie quotidienne au départ peut être très compliqué. Ces quelques choses que beaucoup disent ne pas pouvoir faire, pour certains c’est un rêve, pour d’autres c’est une réalité.

de3c4-img_3915

@Noé Grandotto, Ambassadeur 360° Surf

Partager !

S'abonner

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les newsletters du blog 360° Surf. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.
RGPD(Nécessaire)

Catégories

Derniers articles

Retour haut de page
Ouvrir le chat
Besoin d'aide ?